Le 6 janvier 1412 est la date la plus fréquemment avancée pour fixer la naissance de la Pucelle d'Orléans. Nous préparons d'arrache-pied un dossier spécial pour commémorer l'évènement.

Depuis quelques décennies déjà, le personnage de Jeanne d'Arc n'a plus vraiment la cote dans les médias et auprès des éditeurs. Récupérée sans scrupules à des fins politiques, elle a été vouée aux gémonies et brûlée -symboliquement- une seconde fois sur l'autel de la bienséance, au nom du combat politique. C'est à croire que la volonté d'exorciser les maux de la société contemporaine, passe nécessairement par l'éradication pure et simple de certaines figures historiques... Que l'on rassure les foules cependant : Jeanne n'a jamais été encartée à aucun parti et ne s'est pas réincarnée sous le front d'un(e) autoproclamé(e) sauveur(se) national(e).
Jeanne fait tout simplement partie de l'Histoire, de notre Histoire et donc de notre patrimoine. Elle n'appartient à personne en particulier et à tous en général. Après l'avoir laissée aux mains des extrêmes, certaines figures modérées commencent à se soucier de sa postérité. Ainsi Laurent Fabius, président de la toute puissante communauté d'agglomération de Rouen, se fait-il l'avocat d'un projet intéressant : la création d'un historial qui lui sera entièrement dédié, dans la ville même où elle fut suppliciée. Voilà qui est heureux et salutaire !
Plus modestement, avec des moyens sans commune mesure, notre humble portail lui rendra hommage à sa manière, les 7 et 8 janvier prochains.

Stéphane William Gondoin