Troisième énigme du patrimoine : Richesheures vous propose de répondre à diverses questions liées à l'histoire et au patrimoine. Faites fonctionner vos méninges et puisez dans vos connaissances. Consultez vos ouvrages, dictionnaires et accessoirement moteurs de recherche... N'hésitez-pas à partager avec vos amis sur les réseaux sociaux : cela contribue à améliorer notre référencement !

Si aucune réponse n'est trouvée, nous donnerons un indice mercredi soir.

Voici une bien jolie demeure, fort ancienne, perdue dans la verte campagne de l'une des belles provinces de France. Il y a bien des siècles de cela, un personnage fameux de l'Histoire, réputé pour sa splendeur, y fit une halte fatale.



1/ Quel est donc ce manoir et où est-il implanté ?
2/ Qui est le personnage en question ?
3/ Quel était le surnom de ce personnage et quelle était l'origine du surnom en question ?
4/ Quel auteur, contemporain des faits, est le seul à rapporter l'anecdote dans le détail ?
5/ Où a été inhumé ce personnage mystérieux  ?

Toutes les réponses le week-end prochain.

---------------------------------
Voici les réponses aux questions de l'énigme « Manoir mystère ». Bravo à Paul Tolck, qui a bien vite trouvé toutes les bonnes réponses.

1/ Quel est donc ce manoir et où est-il implanté ?

Il s'agit du manoir dit « d'Agnès Sorel », au Mesnil-sous-Jumièges (Seine-Maritime). Il se situe à quelques hectomètres au sud de l'abbaye de Jumièges.

2/ Qui est le personnage en question ?

Agnès Sorel bien sûr, maîtresse du roi Charles VII, décédée ici au mois de février 1450 des suites d'un accouchement difficile.

3/ Quel était son surnom et quelle était l'origine de ce surnom ?

On la surnommait la Dame de Beauté, non en raison de son physique avantageux souligné par les contemporains, mais parce qu'elle était propriétaire du manoir de Beauté (Seine-et-Marne).

4/ Quel auteur, contemporain des faits, est le seul à rapporter l'anecdote dans le détail ?

Il s'agit du chroniqueur Jean Chartier, auteur d'une précieuse chronique du règne de Charles VII : « Puis après qu'elle eust fait un fort hault cry, réclamant et invoquant la benoiste vierge Marie, se sépara l'âme du corps, le lundy onziesme jour de février, l'an mil quatre cent quarante-neuf, sur les six heures après midy. »

5/ Où a été inhumé ce personnage mystérieux ?

Son cœur a été déposé à l'abbaye voisine de Jumièges. Son corps fut inhumé en la collégiale Notre-Dame (aujourd'hui Saint-Ours), de Loches, où l'on peut toujours admirer son prodigieux gisant.