Nuit du 5 au 6 juin 1944. Six planeurs Horsa traversent la Manche remorqués par des bombardiers de la RAF.

Trois d'entre-eux doivent se poser à proximité du pont de Bénouville, enjambant le canal de Caen, parallèle au cours de l'Orne. À leur bord, les soldats du major John Howard chantent pour se donner du courage. Au moment du largage, un silence pesant s'installe dans la carlingue. L'atterrissage a lieu à 0h16 GMT dans un fracas de tonnerre. Sous la violence du choc, le caporal Greenhalgh est éjecté de l'appareil et précipité dans une mare où il se noie. Par bonheur, la garnison allemande affectée à la garde du pont a cru à la chute des débris d'un bombardier abattu et elle n'a pas réagi. Lorsque les hommes de la 6e aéroportée se ruent  à l'assaut, la surprise est donc totale.

Les rafales de mitraillettes Sten claquent dans l'obscurité. Les grenades explosent. La riposte allemande reste faible, mais le lieutenant Den Brotheridge s'écroule, mortellement blessé à la nuque. On tente de le ranimer, notamment en portant à sa bouche la flasque à whisky qu'il emmenait partout avec lui. Peine perdue : il est le premier soldat britannique tué au feu lors de l'opération Overlord. Un peu plus à l'ouest, la seconde partie du commando réussit à s'emparer du pont de Ranville, sur l'Orne. Howard peut envoyer par radio le message codé confirmant le succès de sa mission : « Ham and Jam » (jambon et confiture).

Howard et ses hommes doivent maintenant tenir les deux ponts en attendant l'arrivée des renforts. Jusqu'à la mi-journée, ils repoussent plusieurs violentes attaques ennemies. En début d'après-midi retentit enfin dans le lointain le son d'une cornemuse. Les commandos de lord Lovat, débarqués quelques heures plus tôt à Sword Beach, parviennent aux abords de la cible. Lovat s'excuse auprès d'Howard : il a deux minutes de retard...
L'infortuné Den Brotheridge repose maintenant pour l'éternité dans le petit cimetière de l'église de Ranville.

Mémorial Pegasus
Avenue du Major Howard - 14860 Ranville
Tél : +33 (0)2.31.78.19.44 - Fax : +33 (0)2.31.78.19.42
http://www.memorial-pegasus.org/

À voir dans les environs : le château de Caen, l'Abbaye-aux-Hommes et l'Abbaye-aux-Dames

Prochainement : « Mort d'un roi »