Quatrième énigme du patrimoine : Richesheures vous propose régulièrement de répondre à diverses questions liées à l'histoire et au patrimoine. Faites fonctionner vos méninges et puisez dans vos connaissances. Consultez vos ouvrages, dictionnaires et accessoirement moteurs de recherche... N'hésitez-pas à partager avec vos amis sur les réseaux sociaux : cela contribue à améliorer notre référencement !

Que voilà une bien étrange manière de traiter un brave homme. Mais au fait :

1/ Qui sont les deux personnages représentés ?
2/ De quel texte s'inspire cette scène étonnante ?
3/ Où peut-on admirer cette splendide œuvre d'art ?

Toutes les réponses le week-end prochain.

**********

Voici les solutions à cette énigme. L'une des questions n'a cependant pas reçu de réponse :

1/ Qui sont les deux personnages représentés ?

Il s'agit d'Aristote et de la courtisane Phyllis (parfois aussi nommée Campaste ou Pancaste).

2/ De quel texte s'inspire cette scène étonnante ?

Du Lai d'Aristote, attribué au poète normand Henri d'Andeli au XIIIe siècle. En deux mots, Aristote, précepteur d'Alexandre, conseille à son pupille de se débarrasser de sa maîtresse parce qu'il délaisse trop les affaire de l'État à cause d'elle. La belle ne l'entend pas de cette oreille et, pour se venger, séduit le vieux philosophe. Dans l'espoir d'obtenir ses faveurs, Aristote accepte de se transformer en monture : «La damoiselle fait monter / Sor son dos, et puis si la porte. La damoiselle se deporte / En lui chevauchier et deduit / Parmi le vergier le conduit ». Il s'agit donc là d'une allégorie de l'homme sage gouverné par ses pulsions.

3/ Où peut-on admirer cette splendide œuvre d'art ?

Dans le cloître de l'abbaye de Cadouin (Dordogne)