Il y a 100 ans, jour pour jour, les ruines imposantes du château de Coucy ont été dynamitées par l’armée allemande. Les destructions concernent les quatre tours d’angles, le donjon ainsi que la porte de Laon et quelques autres édifices de moindres importances.

Nous proposons une offre spéciale sur nos DVD et livres qui traitent du château de Coucy.


Le donjon de Coucy était le plus grand d’Occident. C’était un édifice à l’architecture monumentale pourvu de trois salles gigantesques de plus de 200 m2 chacune.


La reconstruction de la tour a été plusieurs fois envisagées et la restauration de la porte de Laon a été engagée mais avec des moyens pour l’instant limités.


Toutefois reconstruire le donjon de Coucy est un chantier d’une ampleur considérable que nous avons essayé de chiffrer ici en le comparant au chantier médiéval de Guédelon : Reconstruction Coucy.

On arrive à un devis de près de 100 millions d’Euros. C’est le prix d’un avion de ligne de type A320 ou la moitié du cout des travaux de suppression de la digue du Mont Saint Michel. On pourrait essayer de faire baisser le devis en utilisant des matériaux modernes (intérieur en béton et parement extérieur en pierre) mais il faudrait éviter de tomber dans certains excès.

A l’exception du terrassement et de la manutention, les techniques pour restaurer la tour n’ont pas tellement évoluées depuis le Moyen-âge. Le devis adressé à Enguerrand III ne devait pas être très éloigné de notre estimation ce qui démontre la richesse de ce personnage.

De par l’importance du chantier et par le fait que le château appartienne à l’Etat (contrairement à la porte de Laon), seule une initiative nationale pourrait faire avancer les choses. Le fait que cet anniversaire tombe en pleine campagne présidentielle le rend difficilement audible.

En attendant nous vous proposons une visite 3D du château dans son état du XIIIe siècle (nécessite un ordinateur avec une bonne carte graphique 3D).