Après plusieurs mois de silence consacrés à de nombreuses expérimentations, nous sommes heureux de vous présenter notre nouvelle rubrique consacrée à l’impression 3D : http://www.richesheures.net/3dprint/index.htm

Nous avons perçu que cette technique était particulièrement adaptée à la représentation de la maçonnerie traditionnelle même à une petite échelle (ici du N soit 1/160e). On peut ainsi créer des objets impossibles à réaliser avec d’autres techniques (plastique injecté, plâtre moulé, papier découpé au laser).

La tour en ruine est un bon exemple avec son intérieur complexe, son archère et sa voute sur croisée d’ogives. Contrairement à l’image de synthèse ou les détails comme les pierres sont souvent des textures, images 2D projetées sur les modèles 3D, il est nécessaire en impression 3D de modéliser tous les détails.

Actuellement nous avons un catalogue avec plus de 130 références « standardisées ». Beaucoup sont consacrées au modélisme ferroviaire qui souffre d’un manque d’offre à cette échelle.

Il est toutefois tout à fait possible de réaliser des maquettes sur demande à toutes les échelles souhaitées. Le prix de la modélisation 3D dépend de la complexité du modèle 3D, essentiellement du nombre de détails. Le prix de l’impression 3D est lui dépendant de la taille du modèle 3D et du volume de matière utilisée.