Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle

Architecture militaire
Chateaux
Edifices religieux
Patrimoine maritime
Visites 3D
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Clisson

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Villandry, XVIe siècle.


Textes et photos ©

Fondation :
  • Probablement au XIIe siècle.
Sous le règne de :
  • Louis VI le Gros (1108-1137), Louis VII le Jeune (1137-1180) ou Philippe II Auguste (1180-1223).
Grandes dates :
  • 1189 : Rencontre dans la forteresse entre Henri II Plantagenêt et Philippe II Auguste.
  • 1532 : Jean le Breton rase l'essentiel de la forteresse médiévale et lance le chantier du château Renaissance.
  • 1754 : Villandry passe au marquis de Castellane.
  • XIXe siècle : Destructions des jardins primitifs et réalisation d'un parc à l'anglaise.
  • 1906 : Achat de Villandry par le médecin espagnol Joachim Carvallo. Le nouveau propriétaire s'emploie à restituer les jardins dans leur état primitif.
Principal intérêt :
  • Ce dernier grand château Renaissance du Val de Loire saisit autant par l'élégance sobre de son architecture, que par l'incroyable beauté de ses jardins.
Statut :
  • Château classé Monument Historique en 1904. Jardins classés en 1934. Propriété privée.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

Un château existe à Colombiers dès le XIIe siècle. C'est à l'ombre de ces murailles que se déroule, le 4 juillet 1189, la dernière entrevue entre Henri II Plantagenêt et Philippe Auguste. L'accord conclu, souvent appelé traité d'Azay-le-Rideau, reconnaît au roi de France la suzeraineté sur l'Auvergne et la pleine propriété de plusieurs places clef du Berry, telles Issoudun et Graçay. Le vieux monarque anglo-angevin y apprend en outre de la bouche du Capétien la liste de ceux qui l'ont trahi, en tête de laquelle figurent les noms de ses propres fils. Henri meurt abandonné de tous deux jours plus tard à Chinon.

En 1532, Jean le Breton, ministre de François Ier et ancien ambassadeur de la couronne à Rome, fait détruire l'essentiel de la forteresse médiévale, afin de la remplacer par un palais plus conforme à l'esprit de son temps. Jean est un habitué des grands chantiers, puisqu'il a, pour le compte de son maître, longtemps supervisé les travaux de Chambord. L'essentiel de l'ouvrage est sans doute achevé dès 1536.

Le château, déjà réputé pour la splendeur de ses jardins, reste entre les mains du même lignage jusqu'en 1754. A cette date, le marquis de Castellane en fait l'acquisition. Il réaménage les logis dans le goût du XVIIIe siècle et dote le parc de bâtiments classiques. Les jardins sont totalement bouleversés au cours du XIXe siècle.

1906 constitue une date essentielle dans la longue existence de Villandry. Le médecin espagnol Joachim Carvallo en réalise l'acquisition et emploie sans compter son temps et sa fortune, afin de redonner au site son lustre d'antan. Les jardins sont ainsi intégralement restitués dans l'esprit Renaissance. Les propriétaires actuels descendent du docteur Carvallo.




précédente - suivante