Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle

Architecture militaire
Chateaux
Edifices religieux
Patrimoine maritime
Visites 3D
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Tour de Salon

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château d'Assier, XVIe siècle.


Textes et photos ©

Fondation :
  • 1518 par Galiot de Genouillac
Sous le règne de :
  • François Ier (1515-1547)
Grandes dates :
  • 1526 : Galiot de Genouillac nommé Grand Ecuyer de France.
  • Vers 1538 : Achèvement des travaux.
  • 1539 : Galiot lance la construction de l'église paroissiale.
  • 1546 : Mort de Galiot de Genouillac. Par sa fille unique, le château passe à Charles de Crussol.
  • 1768 : Début des démolitions.
  • 1934 : Assier est acquis par l'Etat.
Principal intérêt :
  • Chef d'œuvre de la première Renaissance française, Assier possède notamment un remarquable escalier rampe sur rampe et une décoration extérieure du plus grand intérêt. La frise de l'église paroissiale constitue une source inépuisable de renseignements sur les guerres d'Italie.
Statut :
  • Classé Monument Historique en 1901. Propriété de l'Etat.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

Alors que le roi François Ier vient de lancer le chantier de Chambord, Galiot de Genouillac, maître de l'artillerie royale depuis le règne de Louis XII, décide de bâtir à la place de la vieille forteresse où il a vu le jour, une demeure digne de son rang. Les travaux s'étendent sur une vingtaine d'années et s'achèvent par la construction d'une entrée monumentale à l'ouest.

Galiot s'intéresse ensuite à l'église paroissiale où il souhaite reposer. L'œuvre n'est pas encore terminée à sa mort à l'âge de 91 ans, en 1546.

 

Sa fille et unique héritière, Jeanne, reçoit l'ensemble de ses possessions et mène le chantier de l'église à son terme. Elle a épousé Charles de Crussol quelques années auparavant et en a plusieurs enfants, dont Jacques II de Crussol (surnommé le baron d'Assier - Acier), qui jouera un rôle militaire important pendant les guerres de Religion. Assier reste dans la même famille jusqu'au milieu du XVIIIe siècle.

En 1768, il est abandonné et utilisé comme carrière de pierres. Il ne semble plus demeurer que l'aile occidentale dès 1786. Elle sert de bâtiment agricole et est rachetée par l'Etat en 1934.




précédente - suivante