Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle

Architecture militaire
Chateaux
Edifices religieux
Patrimoine maritime
Visites 3D
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Domfront

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Palais ducal de Nancy, XVIe, XVIIIe siècle.


Le palais ducal :

Il ne subsiste du palais ducal construit par René II qu'une seule aile, le reste du palais ayant été détruit par le duc Léopold Ier (1697-1729) qui souhaitait édifier un palais pouvant rivaliser avec celui du Louvre.
La façade sur rue est ponctuée de fenêtres Renaissance, disposant au premier étage de balcons au style gothique flamboyant. La porterie, présentant la statue équestre du duc Antoine de Lorraine dans son galbe flamboyant, semble tout droit sortie du château de Blois. La façade intérieure est agrémentée d'une galerie au style gothique, rehaussée de contreforts, de médaillons et de baies Renaissance, au premier niveau.
La tour de l'Horloge abrite un escalier à vis permettant l'accès aux étages. Elle est surmontée d'une flèche arborant les nombreux symboles du duché : chardons, croix de Lorraine…

Eglise des Cordeliers :

L'église des Cordeliers, consacrée en 1487, jouxte le palais ducal. D'une grande sobriété extérieure, la nef unique mesure 73 m de long pour 9 m de large. Elle conserve les gisants du cardinal Charles de Vaudémont, ainsi que de l'épouse du duc Renée II.

Porte de la Craffe :

La porte de la Craffe était l'unique entrée située au nord de la vieille ville. La porte centrale, surmontée d'une croix de Lorraine et de mâchicoulis, date du XIVe siècle. L'ensemble est complété au siècle suivant par deux tours rondes abritant les prisons. Au XVIe siècle, à l'extérieur de l'enceinte, est construite une seconde porte dite Notre-Dame, reliée à la Craffe par un tunnel. Un siècle plus tard, la porte est surmontée d'un toit à lanternon et masquée par un porche, restauré au XIXe siècle dans un style gothique.

Tour de la commanderie Saint-Jean :

La tour de la commanderie Saint-Jean du vieil aître, est le plus vieil édifice visible à Nancy.
Mathieu Ier de Lorraine favorise l'installation des Hospitaliers dans son duché et fonde la commanderie en 1177. Seule subsiste de nos jours la tour-clocher de la chapelle.

Place Stanislas :

La place Stanislas, inaugurée en 1755, est un parfait exemple du classicisme français. Edifiée par Emmanuel Héré, elle est entourée de grilles finement ouvragées rehaussées d'or réalisées par le ferronnier Jean Lamour et de fontaines magnifiques dessinées par Barthélemy Guibal. L'hôtel de ville, l'opéra-théatre et le musée des beaux arts occupent une partie des bâtiments de la place.
L'arc de triomphe, copié sur celui de Septime Sévère de Rome, a été édifié à la gloire du roi Louis XV. Les bas-reliefs, les inscriptions, l'acrotère supportant le groupe de la renommée, illustrent la parenté entre le dernier duc de Lorraine et le royaume de France.




précédente - suivante