Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle

Architecture militaire
Chateaux
Edifices religieux
Patrimoine maritime
Visites 3D
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Aigues-Mortes

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Louppy-sur-Loison, XVIIe siècle.


Le corps central du château est organisé sur un plan régulier en forme de U et la cour d'honneur s'ouvre sur la vallée du Loison. À l'est s'élève un autre corps de bâtiments en U, enfermant une basse-cour dotée d'un pigeonnier. Elle ne s'ouvre toutefois pas dans le même sens que la cour d'honneur. Ceci est dû à la topographie des lieux.

Le style Renaissance est largement dominant et témoigne des difficultés du style Classique à s'imposer partout. Le corps central est structuré en deux niveaux surmontés d'un second étage sous combles. Les sous-sols sont également exploités.

Les façades sont en pierres de taille, rythmées de pilastres sculptés selon les règles des différents ordres (ionique, corinthien et dorique). Elles possèdent également de magnifiques portails. Ce corps central est surmonté d'un toit à longs pans brisés. Les fenêtres ont été ouvertes ou agrandies au XVIIIe siècle, mais les plus anciennes comportaient des meneaux à l'origine.

Les parties communes sont bâties en moellons, avec pierre de taille pour les corniches, les chainages, les encadrements de portes et de fenêtres.

Parties communes ou noble corps central, la particularité du château de Louppy-sur-Loison réside dans la présence de nombreux portails grandement sculptés avec finesse et qui représentent des scènes mythologiques ou rappellent les armes de la famille d'Imécourt.

 




précédente - suivante