Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle

Architecture militaire
Chateaux
Edifices religieux
Patrimoine maritime
Visites 3D
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Haut-Koenigsbourg

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Compiègne, XVIIIe, XIXe siècles.



Vue aérienne du château (Google Earth).

Le château dessine un triangle rectangle sur un site à l'origine peu propice à la construction, formant une éminence d'une surélévation considérable par rapport à l'emplacement des jardins.

Aile sud :

Au sud, sur la place d'arme, s'ouvre une vaste cour d'honneur. Elle est fermée par deux galeries ouvertes à colonnes doriques reliant les deux ailes. Les bâtiments qui la bordent sont couverts de toitures-terrasses, comme il se doit dans cette seconde moitié du XVIIIe siècle. Ils comportent trois niveaux, le piano nobile constituant le 1er étage étant le seul à posséder des linteaux de baies sculptés. Au fond de la cour, un avant-corps à quatre colonnes ioniques supporte une architrave et un grand fronton sculpté. Il s'agit pratiquement du seul effet décoratif visible sur ces façades sévères. Dans ce secteur sont installés les musées de l'Impératrice et du Second Empire.

Aile est :

La façade de l'aile orientale donne sur de très beaux jardins et le parc. Elle forme l'hypoténuse du plan général triangulaire de la construction et mesure environ 200 m de long. La partie centrale possède un avant-corps en portique à quatre colonnes ioniques, supportant une architrave et un grand fronton triangulaire. Elle n'a jamais reçu sa décoration sculptée. Une longue corniche à modillons court sous le garde-corps à balustres cachant la toiture plate.
Cette aile est occupée par les appartements princiers : appartement du roi et des empereurs, appartement du roi de Rome et appartement « double » de Prince, appartement de l'Impératrice.

Aile nord-ouest :

Elle est longée par la rue d'Ulm et abrite l'intéressant musée de la voiture et donne accès au théâtre Impérial. Elle est bordée vers l'intérieur par deux cours (cour de l'Orangerie et cour de la Régie) et le Grand Hall, en fait l'ancienne cour couverte des cuisines.




précédente - suivante