Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle

Architecture militaire
Chateaux
Edifices religieux
Patrimoine maritime
Visites 3D
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Château-Rocher

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Ville forte de Brouage, XVIIe siècle.


Textes et photos ©

Fondation :
  • En 1555 par Jacques de Pons.
Sous le règne de :
  • Henri II (1547-1559)
Grandes dates :
  • Vers 1570 : Naissance de Samuel de Champlain à Brouage.
  • 1627 : Richelieu s'autoproclame gouverneur de Brouage.
  • 1628 : Siège de La Rochelle. Brouage sert de base arrière à l'armée royale. Les fortifications sont entièrement reconstruites en 10 ans.
  • 1659 : Marie Mancini à Brouage.
  • 1666 : Décision de fonder un port et un arsenal sur la Charente (Rochefort). Déclin de Brouage.
Principal intérêt :
  • Ancien port de mer, Brouage a conservé d'importants vestiges de ses remparts et de ses bâtiments militaires. L'ensemble homogène est très représentatif de l'architecture militaire du XVIIe siècle, avant les réalisations de Vauban.
Statut :
  • Remparts classés Monument Historique en 1886. Propriété de la commune.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

Pour pallier à l'envasement du port de Broue, Jacques de Pons entreprend en 1555 la construction d'un nouveau havre sur un petit bras de mer. Le site n'est pas choisi au hasard : il s'agit du lieu de chargement des bateaux venant chercher le sel arraché aux salines des alentours. Ce sel fait très vite la fortune de Brouage et le port connaît une intense activité. Un arsenal arme également de nombreux navires.

Les guerres de Religions obligent à fortifier Brouage à partir de 1569. Samuel de Champlain, fondateur de la ville de Québec (1608), naît derrière ses murs vers 1570. La cité, dont Richelieu s'est proclamé gouverneur en 1627, joue un rôle capital durant le grand siège de La Rochelle (1627-1628). Après le démantèlement des remparts de cette dernière et la dispersion de ses rares habitants survivants, c'est Brouage qui devient la principale entité urbaine du secteur. Richelieu fait entièrement reconstruire ses fortifications (1630-1640) et y établit une solide garnison.

La ville se rebelle contre l'autorité de Mazarin durant la Fronde. Incapable de s'emparer de la place, le cardinal achète le gouverneur Du Dognon avec 100 000 écus et le titre de maréchal. La nièce de Mazarin, Marie de Mancini, éprise et aimée du jeune Louis XIV, est exilée pour raison d'état à La Rochelle puis à Brouage en 1659. La pauvre demoiselle gênait les projets échafaudés par son oncle, qui souhaitait faire épouser au roi l'infante Marie-Thérèse d'Espagne.

Après 1666, date de la fondation de Rochefort, Brouage perd peu à peu son rôle militaire et commercial. La ville entre en déclin. Les marais gagnant du terrain aux alentours en font désormais un lieu malsain, de moins en moins prisé. La garnison se réduit considérablement. Quelques prêtres réfractaires y sont expédiés croupir pendant la Révolution.




précédente - suivante