Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Dieppe

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Quéribus, XIIe, XIIIe siècle - site cathare.


Textes et photos ©


Plan du château de Quéribus, d'après données du Conseil Général de l'Aude.

Perché à 730 mètres d'altitude, Quéribus est constitué d'une étonnante succession de plateformes épousant parfaitement les aspérités capricieuses du roc qui les supporte. Gagner la citadelle se mérite : il faut emprunter un long et rude sentier. On pénètre dans la place au moyen d'une belle porte en plein cintre, défendue par un assommoir et quelques canonnières. Un long escalier emmène vers les niveaux supérieurs (4 au total). L'accès de chaque pallier est défendu par une courtine percée d'une porte toujours bien protégée. Deux citernes assuraient l'approvisionnement en eau. La dernière enceinte enserre les troisième et quatrième niveaux. Un petit logis seigneurial, aujourd'hui en partie détruit, est orienté est-ouest. L'ensemble est dominé par un gros donjon polygonal planté à l'arrière d'une petite terrasse, au bord de l'à-pic. On y entre par une porte ouverte à deux mètres de hauteur et défendue par un mâchicoulis accessible depuis le sommet. On trouve notamment à l'intérieur une grande salle de plan carré, voûtée en pierre. Les nervures viennent reposer sur un énorme pilier légèrement décentré. Les étages supérieurs étaient desservis par un escalier ménagé dans une excroissance du bâtiment. Un boyau voûté et maçonné a été aménagé pour emmener les soldats vers une casemate à flanc de montagne.

D'une beauté à couper le souffle, le site de Quéribus enchante par l'audace de son architecture, son inaccessibilité et sa position dominante. Il s'agit bien là d'un véritable nid d'aigle dans la plus pure tradition des châteaux des zones montagneuses.




précédente - suivante