Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
La toque d'Huriel

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Boulbon, XIIIe, XVe siècle.



Le château de Boulbon se développe, sur environ 250 m, le long d’un éperon rocheux dominant le village. Au sommet du rocher prend place l’enceinte à mâchicoulis, « emblème » du château. Son tracé suit parfaitement les irrégularités du socle rocheux et clôture une cour longue d’environ 45 m et large de 9 à 15 m. Sa couronne de mâchicoulis, dont il ne reste que les corbeaux ouvragés, date pour H.P. Eydoux du roi René (première moitié du XVème siècle) et pour D. Dieltiens, de la comtesse de Forbin (dernier quart du XVIIème siècle).

Dans l’angle sud-est de l’enceinte a été élevé une tour rectangulaire (7,50 m x 6,35 m) à quatre niveaux -base fin XIIème, début XIIIème siècle et partie supérieure XIVème siècle- dont les deux salles basses étaient signalées en 1457, comme « citerne » et « chambre haute du seigneur ». Vers 1400, le mur oriental et l’angle sud-est de cette tour ont été doublés, sur les trois quart de la hauteur, pour former un mur-bouclier épais de 2,70 m.

Il reste au pied du rocher, au sud, une sorte de couloir couvert (qui défendait l’entrée du donjon) et les restes de bâtiments ruinés (communs bâtis en 1680 et logis « utilisant » une construction du XVème siècle, selon H.P.Heydoux).

A la pointe sud, trois terrasses, issues des grands travaux du XVIIème siècle, ont abrité jardins, bassin et vivier.




précédente - suivante