Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Cité gallo-romaine de Lutèce (Paris)

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Montbard, XIIIe, XIVe siècle.


Fondation :
  • Fin XIIIe, début XIVe siècle (château actuel)
Sous le règne de :
  • Philippe IV le Bel (1285-1314).
Grandes dates :
  • 1189 : Montbard passe aux mains du duc de Bourgogne.
  • 1477 : le château passe à la couronne de France.
  • 1590 : le château est assiégé par les troupes huguenotes.
  • 1742 : le comte de Buffon fait détruire en grande partie le château
Principal intérêt :
  • Influencée par les grandes constructions royales, la tour de l'Aubespin reprend dans son appareil à bossages un " style " déjà présent dans les murs de Provins ou de Château-Thierry.
Statut :
  • Classé Monument Historique en 1862 et 1947. Propriété de la commune.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

Bien que l'étymologie de Montbard -mont des bardes ou mont barrant la vallée- laisse à penser que la place serait d'origine gauloise, les premières traces d'occupation du site ne datent que du IXe siècle (découverte de monnaies de Louis le Pieux 814-840).

Son premier seigneur connu est Bernard de Montbar. Il apparaît comme " témoin notable " dans un acte daté de 1078. La place passe en 1189 du comte de Nevers au duc de Bourgogne. C'est sans doute Robert II (1272-1306) qui fait édifier le château que nous connaissons aujourd'hui.

Cette résidence est fort appréciée par le pouvoir ducal. Philippe le Hardi, en 1369, y reçoit sa nouvelle épouse, Marguerite de Flandre. Jean Sans Peur (1371-1419) y est élevé. Philippe le Bon, en 1423, y marie sa sœur Anne au duc de Bedford.
En 1414, Jean de Châlons, au nom de roi de France menace Montbard. Le duc de Bourgogne, déclaré traître au royaume de France, s'empare de Jean quelques années plus tard, et l'enferme au château où il sera exécuté.

A la mort de Charles le Téméraire, en 1477, la place passe aux mains de Louis XI qui y installe Philippe de Hocberg. En 1504, la fille de ce dernier, Jeanne, se marie avec Louis d'Orléans, duc de Longueville. De la maison de Longueville, Montbard passe cinquante ans plus tard, à celle des Nemours. Pendant les guerres de Religion (février 1590), le château, resté fidèle à la Ligue, résiste à un siège mené par le comte de Tavannes.

En 1742, le comte de Buffon, devenu seigneur engagiste, fait démolir le château en ne conservant que deux tours et quelques murs. Il transforme la place en un parc aménagé en jardins (à la française, à l'anglaise et à l'italienne).
Au XIXe siècle, la tour de l'Aubespin (compte tenu de sa qualité architecturale) fait l'objet d'un article dans l'Abécédaire d'Arcisse de Caumont et dans le Dictionnaire raisonné de l'architecture d'Eugène Viollet le Duc.


.




précédente - suivante