Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Palais ducal de Nancy

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Tour d'Albon, XIIIe siècle.


Fondation :
  • Première mention en 1070.
Sous le règne de :
  • Philippe Ier (1060-1108)
Grandes dates :
  • XIIIe siècle : les comtes d'Albon, dauphins de Viennois, délaissent lentement le site originel.
  • XVIe siècle : le site est abandonné définitivement.
Principal intérêt :
  • L'exhumation des vestiges d'un bâtiment résidentiel a transformé la perception de ce site perdu dans un paysage grandiose.
Statut :
  • Classé Monument Historique en 1982. Propriété de la commune.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

Le site d'Albon doit sa création à la dynastie des Guigonides, qui apparaît dans le sud du Viennois vers la fin du Xe siècle. La première mention d'un castrum remonte à 1070, soit 9 ans avant que les Guigonides n'obtiennent le titre de comte. Entre le XIe et le XIIIe, Albon devient progressivement le centre d'un important territoire, qui constitue en fait le noyau primitif de ce qui prend le nom, à partir de 1239, de Dauphiné.

Si le site est occupé jusqu'au XVIe siècle, date de son abandon définitif, le château cesse d'être le lieu de résidence des comtes d'Albon, Dauphins de Viennois et Princes d'Empire, bien avant cela. Dans le courant du XIIIe siècle, Grenoble prend le pas sur Albon. Les dauphins se tournent également vers d'autres lieux de résidence, notamment Beauvoir-en-Royans (très apprécié) dès la fin du XIIIe.

 




précédente - suivante