Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Basilique Notre-Dame de l'Epine

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château d'Ivry-la-Bataille, Xe, XVe siècle.


Le château, implanté au sommet de l’éperon barré dominant le village et la vallée, forme un quadrilatère d’environ 50 m de côté. Une vaste basse-cour s’étalait par paliers sur les pentes sud et est de la colline.

Du château, on peut encore voir l’enceinte (conservée sur trois côtés), la base des tours la flanquant (châtelet d’entrée au nord, tour cylindrique à l’angle nord-est et tour en forme de fer à cheval -côté ouest de l’enceinte-) et le premier niveau du donjon situé au revers de la courtine nord.

Ce donjon est un vaste édifice rectangulaire (32m x 25m) dont les murs épais (3,75m) sont munis de contreforts sur les quatre côtés et bâtis en opus spicatum (arête de poisson).

L’édifice est divisé intérieurement par un mur de refend qui délimite à l’ouest une grande salle (26,70m x 10,75m) à laquelle on accède par une porte située au nord.

Cette salle est éclairée par trois baies à double ébrasement, logées sur le mur ouest. Un cellier voûté (composé de deux salles basses) occupe la partie orientale du donjon. Une troisième salle ferme l’angle sud-est de ce premier niveau. A proximité de l’angle nord-est du donjon apparaît la base d’une muraille en arc de cercle, identifiée comme le chevet saillant d’une chapelle.

Le second niveau n’est conservé que dans l’angle nord-est du donjon. Il se compose d’une galerie de circulation, aujourd’hui éventrée, avec loges (espaces de tir et bancs de veille) et à son revers de deux chambres. L’une d’elles, à l’origine de la construction, devait donner dans la chapelle.

 




précédente - suivante