Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Fort de Bellegarde

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Fressac, XIIIe siècle.


Le château se présente sous la forme d'un polygone irrégulier dont la plus grande longueur ne dépasse pas 40 mètres. Son enceinte est dotée d'un chemin de ronde avec parapet (aux multiples embrassures de tir) et d'échauguettes aux angles (restes de consoles). L'appareillage grossier des parties supérieures et les trous de boulins témoignent des réfections et modifications réalisées à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle.

Le donjon se trouve à l'extrémité nord-est de l'enceinte et participe à la défense de l'entrée. Celle-ci est protégée par une longue barbacane longeant le mur d'enceinte oriental. Ce dernier est percé par de nombreuses embrassures de tir pour armes à feu à la forme curieuse : deux triangles inversés réunis par la pointe. Le " couloir " qui les dessert débouche sur une grande ouverture (1,75 m de large), aux magnifiques claveaux, donnant accès au château. Derrière cette entrée se cache un réduit vouté percé, lui aussi, de nombreuses embrassures de tir. On retrouve ce même type de " souricière " au château de Puylaurens dans l'Aude.

Le donjon de plan carré (4,50 m de côté) est construit en belles pierres remarquablement appareillées. Sa porte, ouverte au niveau de l'esplanade, est couronnée d'une belle arcade en plein cintre dans laquelle se loge un tympan monolithe. Cette tour est organisée sur quatre niveaux : un rez-de-chaussée doté d'archères, deux étages (planchéiés) éclairés par des fenêtres rectangulaires (à coussinets pour le 2ème étage) et une terrasse sur voûte portant quatre bretèches. Ces étages étaient accessibles par des échelles et un trou d'homme permettait l'accès au sommet.

Les bâtiments à l'intérieur du château sont pratiquement tous détruits. Il ne reste que quelques pans de murs et des fonds de voûtes appuyés à l'enceinte. Le logis " seigneurial " (qui devait abriter le personnage le plus important de la place) se dressait à côté du donjon.




précédente - suivante