Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Palais des ducs de Bourgogne, Dijon

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Villandraut, XIVe siècle.


Textes et photos ©

Fondation :
  • Début du XIVe siècle par le pape Clément V.
Sous le règne de :
  • Philippe IV le Bel (1285-1314).
Grandes dates :
  • Vers 1270 : Naissance de Bertrand de Got à Villandraut.
  • 1305 : Election de Bertrand de Got au trône pontifical. Il prend le nom de Clément V.
  • 1592 : Les Ligueurs sont assiégés dans Villandraut.

Principal intérêt :
  • Aux portes de la forêt des Landes, la massive silhouette de Villandraut semble nettement inspirée par celle des grands châteaux bâtis par Edouard Ier au Pays de Galles. Son plan provient donc indirectement des standards philippiens. Villandraut est l'une des multiples forteresses bâties au début du XIVe siècle par l'illustre famille de Got, et sans doute la mieux préservée dans son état primitif.
Statut :
  • Classé Monument Historique en 1886.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

Bertrand de Got est issu d'une riche famille gasconne. Elle compte plusieurs membres illustres dans le haut clergé. Son oncle, également appelé Bertrand de Got, occupe le siège épiscopal d'Agen. L'un de ses frères, Béraud de Got, est cardinal.

Les sens politique et diplomatique de Bertrand lui permettent de gravir un à un les degrés de la hiérarchie ecclésiastique. Evêque de Comminges (1295), archevêque de Bordeaux (1299), il accède à la fonction suprême sous le nom de Clément V à la mort de Benoît XI, en 1305. Il décide la construction de Villandraut peu après et le chantier avance rapidement. Clément y séjourne dès 1307 ou 1308. Pratiquant sans beaucoup de retenue un népotisme ostensible, il fournit à plusieurs de ses proches diverses prébendes, ainsi que les moyens de se bâtir des forteresses somptueuses, telles Roquetaillade, Budos ou Duras. Elles présentent toutes un cousinage patent, laissant deviner le recours à des maîtres d'œuvres identiques ou employant les mêmes plans.

Le château connaît son principal épisode militaire durant les guerres de Religion. Il subit un difficile siège en 1592. A cette occasion est détruite la tour de l'angle sud-ouest.




précédente - suivante