Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
La Rochelle

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château et donjon de Semblançay, XIIe, XIVe siècle.


Fondation :
  • Après 1150
Sous le règne de :
  • Louis VII le Jeune (1137-1180)
Grandes dates :
  • 888 : première mention de Semblançay.
  • Fin Xe s . début XIe s. : Foulques Nerra s'en empare.
  • Après 1150 : construction du donjon et de sa chemise.
  • XIVe s. : construction de la seconde enceinte.
  • Après 1513 : Jacques de Beaune y fait réaliser des travaux.
  • Après 1527 : le site sert de carrière de pierres.
Principal intérêt :
  • « Petit » donjon seigneurial construit avec soin dont les sculptures à l’étage noble (colonnettes à chapiteaux) sont extrêmement rares dans ce type d’édifice. Son dispositif d’entrée et tout aussi original qu'énigmatique.
Statut :
  • Classé Monument Historique en 1947. Propriété d'une personne physique.
Bibliographie :
  • Edouard Gatian de Clérambault : Le château de Semblançay - Société Archéologique de Touraine tome 14 p 470-480 - 1904
  • Marcel Deyres : Le château médiéval de Semblançay - Société Archéologique de Touraine tome 38-1 p 417-430 - 1977

Les textes mentionnent pour la première fois un seigneur de Semblançay en 888 : il participe aux côtés d’Ingelger Ier d’Anjou à une expédition punitive contre l’évêque d’Auxerre. À la fin du Xe siècle ou au début du XIe siècle Foulques Nerra, dans sa manœuvre d’encerclement de la ville de Tours, s’empare de Semblaciaco et le fortifie. À cette époque (en 1004) Alleaume de Semblançay est signalé comme donateur à l’abbaye de Marmoutier (Tours). Ces donations seront confirmées en 1207 par Robert de Pernay, seigneur des lieux. Sous l’ère Plantagenêt (après 1150), le donjon de pierre et sa chemise sont édifiés. Au cours du XIVe siècle, l’ensemble est enveloppé par une seconde enceinte, à tours circulaires aux angles et bastion central. Édouard Gatian de Clérambault propose plutôt la fin du XVe siècle ou le début du XVIe.

À cette époque (1513 ou 1516), Jacques de Beaune, gouverneur de Touraine et intendant des finances de François Ier, est propriétaire de Semblançay. Il fait réparer les enceintes et le pont et fait élever des bâtiments le long de la seconde enceinte. À sa mort -par pendaison au gibet de Montfaucon- en août 1527, le château est progressivement abandonné et sert de carrière de pierres.

En février 1606, un texte décrit le site en ces termes : « maison, chappelle, galerie, escuyeries, tours portaux et clostures de murailles, piliers pour asseoir les ponts pour aller du château à la bassecourt ». La plupart de ces éléments se rapporte au logis seigneurial (le château de la Source) édifié au XVIe siècle à l'est de l'étang.




précédente - suivante