Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Château de Montmaur

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Gombervaux XIVe siècle.


La plate forme castrale dessine un quadrilatère entouré par un large fossé en eau. Celui-ci est bordé sur son côté ouest par la basse-cour où est implantée la ferme actuelle.

Le château de forme rectangulaire (51 m x 45 m) est flanqué de tours circulaires à ses angles. Uniquement trois subsistent, mais celle du nord-est s'est en partie effondrée au cours de l'hiver 1952-1953.
La façade sud, seule conservée, est pourvue en son milieu d'une tour-porte carrée, de 22 mètres de haut. Sa base possède un accès sous arc en tiers point cachant une herse et un assommoir. Au-dessus, trois blasons (des familles des Salles, de Myon, de Nancy/Gombervaux-) prennent place sous deux fenêtres rectangulaires et un couronnement crénelé.

De chaque côté de cette tour, deux logis dissymétriques - l'oriental étant plus haut que l'occidental - complètent la façade. De jolies fenêtres à coussièges et linteau finement sculpté les habillent. La salle du logis sud-ouest conserve une magnifique cheminée aux piédroits sculptés dans le style gothique.

En 2000, une prospection magnétique nous a permis de mieux connaître les parties disparues. Un pont, d'une longueur de 15 mètres, permettait la communication entre la basse-cour et la demeure seigneuriale, comme en atteste la présence de trois piles. Une barbacane rectangulaire (11 m x 6 m) se trouvait au débouché du pont. La courtine nord, aujourd'hui disparue, avait un logis accolé sur toute sa longueur.




précédente - suivante