Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Minerve

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château fort de Dieppe, XVe, XVIe siècles.


Textes et photos ©

Fondation :
  • Vers 1030 pour le village de pêcheurs.
Sous le règne de :
  • Robert II le Pieux (996-1031)
Grandes dates :
  • 1067 : Guillaume le Conquérant à Dieppe.
  • 1195 : Incendie de Dieppe par Philippe Auguste.
  • 1339 : Raid de corsaires dieppois sur Southampton.
  • 1420 : Prise de la ville par les Anglais.
  • 1435 : Dieppe est reprise aux Anglais.
  • 1443 : Le dauphin Louis (futur Louis XI) et Dunois font lever le siège de la ville par les Anglais.
  • 1551 : Mort de l'armateur Jean Ango.
  • 1589 : Henri IV a établi son camp à Dieppe avant la bataille d'Arques.
  • 1923 : Création d'un musée dans le château.
  • 1942 : Tentative de débarquement canadien à Dieppe.
Principal intérêt :
  • La forteresse, avec son plan en quadrilatère et ses angles cantonnés de tours rondes, est caractéristique de l'architecture du XVe siècle, cherchant un compromis entre la tradition du château fort et les évolutions de l'artillerie. L'enceinte du XVIe siècle comporte un bossage en diamant assez étonnant.
Statut :
  • Classé Monument Historique en 1862. Propriété de la commune.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

« Dieppa » est attesté en 1030. Un petit village de pêcheurs existe sans doute dès cette époque et tire son nom du fleuve côtier né de la confluence des rivières Arques, Eaulne et Béthune. Mais c’est la conquête de l’Angleterre par les Normands à compter de 1066, qui va lui donner toute son importance par le développement des relations transmanche. Guillaume le Conquérant se rembarque pour la Grande-Bretagne depuis Dieppe le 6 décembre 1067. La ville connaît une prospérité croissante à compter du XIIe siècle. Le château est fondé en 1188 et disputé entre Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste. Celui-ci dévaste la nouvelle forteresse en 1195 et en profite au passage pour incendier la cité.

Dieppe joue un rôle considérable durant la guerre de cent Ans. Des marins et corsaires dieppois mènent un raid victorieux sur Southampton en 1339. Les Anglais s’en emparent en 1420 et la conservent 15 ans durant. Elle est libérée par Charles des Marets pour le compte de Charles VII, le 28 octobre 1435. C’est certainement vers cette époque que la forteresse fait l’objet d’une totale reconstruction. Assiégée une dernière fois par les troupes de Talbot en 1443, l’armée royale commandée par Jean de Dunois (Le Bâtard d’Orléans) et le jeune dauphin Louis (futur Louis XI) contraint définitivement les Anglais à quitter le secteur en août. C’est à cette occasion que Louis fait un vœu à la Vierge de Cléry. Il lui conservera sa vie durant une ferveur toute particulière.

A compter du XVIe siècle, les Dieppois se tournent en masse vers la mer et participent activement à la découverte et à la conquête de nouvelles terres, en Afrique, dans l'Atlantique et aux Amériques. Le plus fameux d'entre eux, Jean Ango, envoie ses navires jusqu'au Brésil. La ville, de par sa proximité avec l'Angleterre, joue un rôle considérable durant les guerres de Religion. La forteresse et la ville sont à cette occasion grandement fortifiées. Elle sont notamment précieuses à Henri IV, qui établit un camp retranché dans la cité en 1589. Il y reçoit des renforts anglais à l'occasion de la bataille d'Arques.

Dieppe connaît un épisode tragique durant la seconde Guerre Mondiale. Pour éprouver la résistance des lignes de défense allemandes sur les côtes françaises, des forces canadiennes tentent un débarquement le 19 août 1942. L'opération " Jubilee " est un désastre, mais les enseignements tirés de cette expérience favoriseront la réussite de l'opération Overlord deux ans plus tard.




précédente - suivante