Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Palais Jacques Cœur

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Châteaux de Bruniquel, XIIe, XVIIIe siècle.


Textes et photos ©


Agrandir le plan

Trois « blocs » de bâtiments entourant le donjon central composent l’ensemble castral de Bruniquel.

Le donjon, de forme carré (8,10 m de côté) à murs lisses, ne s’élève plus qu’à une dizaine de mètres aujourd’hui. Il renferme une salle basse voûtée en berceau, éclairée par une étroite archère (face sud). Sa porte d’entrée prenait place sur la face opposée, à 8 m de haut.

La salle gothique « rectangulaire » (19 m et 15 m de long pour 11 m de large) à deux niveaux, dite « salle des chevaliers », prend appui sur l’enceinte côté sud. Elle est éclairée par cinq baies géminées à colonnette et rosace fortement restaurées.
Derrière le donjon, se dresse le dernier bâtiment constituant le château vieux. Son aile gauche est, avec la tour ronde ornée d’une bretèche, ce qui reste du château avant sa reconstruction partielle, en 1720. La nouvelle aile abrite la galerie Renaissance donnant sur la vallée de l’Aveyron. Construite à l’origine vers 1600, elle connut deux grandes phases de travaux, en 1806 et 1870.

Le château jeune, dernier « bloc », s’élève sur l’à-pic, côté nord-est. Il forme une sorte de L dont l’angle intérieur porte l’escalier à vis. Celui-ci dessert la salle des gardes, l’office (cuisines et four), la chapelle, la grande salle à cheminée monumentale en bois et un couloir, percé d’arcades, donnant sur une cour jouxtant le château vieux.




précédente - suivante