Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Abbaye Saint-Georges de Boscherville

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Edifices religieux : les cathédrales


Textes et photos ©


Noyon, l'une des plus anciennes cathédrales gothiques. Diaporama...

L'ère des grandes cathédrales :

Les sanctuaires de l'époque romane conservaient des dimensions relativement modestes. L'apparition et la systématisation de l'usage de l'ogive permirent d'augmenter la résistance des édifices, tout en allégeant leur structure. Le style gothique est souvent connu sous le nom d'art français, parce que ses premiers exemples se trouvent au XIIe siècle dans le domaine royal des Capétiens, à peu près circonscrit à l'intérieur des limites de l'actuelle Ile-de-France. Grâce à cette révolution, les architectes purent se lancer dans des aventures grandioses, recherchant sans cesse la prouesse technologique et l'effet esthétique le plus convaincant. On assista à la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle à une inflation des hauteurs et des dimensions.

Le premier ouvrage entièrement basé sur les principes architecturaux nouveaux fut celui de l'abbatiale Saint-Denis (cathédrale depuis 1966), initié par l'abbé Suger entre 1135 et 1144. D'autres chantiers s'ouvrirent dans la foulée à Sens (après 1135), Noyon (vers 1140), Laon, Paris… Bien vite, tous les prélats voulurent posséder leur lieu de culte, toujours plus beau, toujours plus audacieux. L'incendie ou l'effondrement de la vieille cathédrale romane apparaissait presque au prélat comme une bénédiction, l'occasion inespérée de rivaliser avec la merveille du diocèse voisin. La liste des constructions, plus exceptionnelles les unes que les autres, s'allongea tout au long du XIIIe siècle : Reims, Amiens, Beauvais, Bourges, Rouen, Coutances, Evreux, Le Mans…

D'abord circonscrit au Nord du royaume, le style se répandit vers le Sud (Clermont, Bordeaux, Narbonne), mais aussi en direction du Saint-Empire (Metz, Strasbourg, Cologne) ou de l'Angleterre (Westminster).

Les travaux s'étalaient généralement sur plusieurs décennies pour le gros de l'œuvre (chœur, transept, nef), voire plusieurs siècles pour l'ensemble. Le gothique évolua tout au long de son existence et quantité de cathédrales portent la marque de la plupart de ses quatre âges : gothique primitif (aussi appelé parfois protogothique), gothique classique, gothique rayonnant, gothique flamboyant.

 





précédente - suivante