Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Cité gallo-romaine de Lutèce (Paris)

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Eglise Saint-Pierre, XIIe siècle, et château d'Aulnay, XIIIe siècle.


Textes et photos ©

Fondation :
  • Probablement mentionné dans l'Itinéraire Antonin (IIe siècle) sous le nom d'Aunedonacum. Les traces archéologiques font état d'une occupation dès le premier siècle de notre ère.
Sous le règne de :
  • Peut-être Tibère (16 apr. J.-C - 37 apr. J.-C.)
Grandes dates :
  • 1119 : L'église est une dépendance de Saint-Cyprien de Poitiers.
  • 1122 : Dépendance du chapitre cathédral de Poitiers.
  • Vers 1130 : Début de la construction de l'église actuelle.
  • XIIIe siècle : renforcement du donjon roman avec des tours rondes.
Principal intérêt :
  • La dernière tour subsistant de l'ancien château est un bel exemple d'utilisation des modèles philippiens par l'aristocratie au XIIIe siècle. L'église d'Aulnay, perdue au milieu de son vieux cimetière, constitue un chef-d'œuvre de l'art roman poitevin avec une ornementation particulièrement soignée.
Statut :
  • Eglise classée Monument Historique en 1840. Propriété de la commune.
  • Tour subsistante de l'ancien château classée en 1925. Propriété de la commune.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

Aulnay était probablement à l'époque romaine un simple vicus servant d'étape sur la voie romaine reliant Poitiers à Saintes. De nombreux vestiges gallo-romains ont été identifiés dans les environs, et notamment les restes d'un ancien camp en terre et en bois susceptible d'abriter entre 1500 et 2000 hommes. On relève également la présence d'un temple. L'église dépendait en 1119 de l'abbaye Saint-Cyprien de Poitiers et en 1122 du chapitre de la cathédrale. L'édifice actuel date des années 1130. Sa place sur la via Turonensis, menant de Tours à Compostelle, en fit un lieu de passage important. Elle subit quelques mutilations modérées durant la Révolution et fut remarquée par Mérimée dès 1840.

L'Histoire d'Aulnay au Moyen Âge est intimement liée à celle des vicomtes d'Aulnay. Leur famille remonte au moins au Xe siècle et ils érigèrent une puissante motte peut-être dès le XIe siècle. La forteresse fut renforcée au XIIIe siècle par des tours de modèle philippien. Prise d'abord par les Anglais en 1346, elle fut reconquise par Du Guesclin en 1372. Les vicomtes étaient alors des vassaux des comtes de Poitou. Louise de Savoie, mère de François Ier, acheta les terres en 1506 pour la somme de 9600 livres. Le prince de Condé l'assiégea et l'endommage considérablement durant les guerres de Religion, mais Louis XIII y effectua un court séjour en 1621. Il fut ensuite abandonné et détruit au milieu du XIXe siècle. Il n'en reste plus aujourd'hui qu'une tour circulaire.




précédente - suivante