Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Brest

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





La cathédrale de Beauvais, XIIIe, XVIe siècle.


Textes et photos ©


Le plan de la cathédrale (Viollet-le-Duc). En noir le chœur (XIIIe), en gris le transept (XVIe) et en blanc la nef projetée et jamais réalisée.

Devant l'ensemble inachevé s'élève Notre-Dame-de-Basse-Œuvre. Il s'agit des premières travées de la nef de l'ancienne cathédrale, débutée au Xe siècle. Elle s'élève à 17 m de hauteur pour 20 m de large et est réalisée en petit appareil avec arases de briquettes rouges, peut-être en remploi de matériaux antiques. Ces briquettes se retrouvent aussi en claveaux pour les baies. Elle possède à l'intérieur une galerie centrale avec grandes arcades et deux collatéraux.

De la cathédrale gothique ne furent donc réalisés que le chœur et le transept. Le chœur est le fruit de la campagne de construction menée dans les années 1225-1272. Elle s'étala sur un demi-siècle, au gré des embellies des finances épiscopales. A Beauvais, les maîtres d'œuvre tentèrent toutes les audaces, présumant sans doute quelque peu de la maîtrise de leur art. Les travaux débutèrent probablement par la croisée du transept. Les voûtes culminent sous les clefs à 48 m 50. Afin de parvenir à cette hauteur, les architectes allégèrent la structure qui s'effondra peu d'années après sa dédicace. Il fallut alors consolider ce qui pouvait l'être, en raffermissant notamment les contreforts et les arcs-boutants à l'extérieur. On y pénètre par deux portails ménagés aux extrémités du transept. Le déambulatoire alimente sept chapelles rayonnantes. A noter dans le bras nord du transept, la présence d'une remarquable horloge astronomique réalisée au XIXe siècle par l'ingénieur Louis-Auguste Vérité. Elle comprend notamment 90 000 pièces.

Le palais épiscopal de Beauvais est construit contre l'ancienne muraille gallo-romaine. Il date pour l'essentiel du XIVe siècle, mais fut considérablement remanié au XVIe siècle. Il possède un accès principal ménagé entre deux tours cylindriques.




précédente - suivante