Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Chambéry

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Abbaye Saint-Pierre de Mozac, XIIe, XVe siècle.


Textes et photos ©

L'église atteint 60 m de longueur dans l'œuvre pour une largeur moyenne de 16,05 m dans la nef. Cette nef compte six travées. Le mur nord, les piliers, la façade occidentale et une partie du transept sont d'époque romane. Les niveaux inférieurs du clocher-porche et les vestiges de la crypte sont préromans. Le reste a été reconstruit au XVe siècle dans le style gothique, exception faite de la voûte de la nef (XVIIIe siècle).

Les nombreux chapiteaux portent des scènes historiées remarquables. Dans le bas de la nef, le chapiteau dit des Atlantes est orné aux quatre coins d'hommes agenouillés paraissant porter l'abaque sur leurs têtes. Le chapiteau de la Résurrection figure plusieurs scènes fameuses consignées dans les Evangiles : un ange endort les gardiens du tombeau, pendant que l'ange de la Résurrection annonce à Marie de Magdala et à Marie (de Jacques) que Christ est ressuscité. Le regard pénétrant des deux femmes est particulièrement saisissant.

Dans la nef, on remarque notamment des visages dissimulés dans des feuilles d'acanthes, des animaux fabuleux (dragons, centaures), des animaux exotiques (singes, oiseaux), des personnages divers (guerriers, baladin, vendangeurs), des scènes de l'Ancien Testament (Tobie, Sanson, Jonas). On note également au sol la présence d'une dalle funéraire gravée aux armes de l'Auvergne. Dans l'ancien cloitre, sur la gauche en sortant par la porte du transept sud, on trouve le splendide linteau de l'Hommage. L'Enfant Roi, assis sur les genoux de sa mère, reçoit l'hommage de dignitaires religieux, parmi lesquels on reconnaît saint Pierre (avec les clefs) et Jean (qui ne porte pas de barbe). Dans les anciens bâtiments conventuels sont exposées d'autres sculptures découvertes au gré des différentes campagnes de fouilles.





précédente - suivante