Monuments :
Antiquité
Moyen âge

Chateaux
Edifices religieux
Visites 3D

XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Laval

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :





Château de Bressuire, XIIe, XIIIe siècle.


Textes et photos ©

Fondation :
  • Mentionné pour la première fois en 1029.
Sous le règne de :
  • Robert II le Pieux (996-1031)
Grandes dates :
  • Fin XIIe début XIIIe : construction de la grande enceinte extérieure.
  • 1371 : Le château est pris par Du Guesclin.
  • Après 1450 : Construction d'un nouveau logis seigneurial.
  • XVIIIe siècle : le château est à l'abandon et dépecé.
Principal intérêt :
  • Comme le Coudray-Salbart, Bressuire fut sans doute largement fortifié grâce aux subsides fournis aux seigneurs poitevins par les rois d'Angleterre. Par plus d'un point, la forteresse s'apparente à d'autres constructions de la sphère d'influence des Plantagenêts.
Statut :
  • Classé Monument Historique en 1996. Propriété de la commune.
Bibliographie :
  • Pas de référence pour le moment.

La place apparaît pour la première fois dans une charte du cartulaire de l'abbaye de Saint-Cyprien de Poitiers à l'année 1029. Faite de terre et de bois, elle occupe sans doute à l'origine l'aire circonscrite par l'actuelle enceinte intérieure, communément désignée sous le nom de " donjon ". Elle appartient à la famille de Beaumont, vassale des vicomtes de Thouars. Le premier seigneur attesté est Thibault de Beaumont au milieu du XIe siècle. Ses descendants agrandissent la forteresse et la dotent progressivement de nouveaux aménagements. La grande muraille extérieure est bâtie pour l'essentiel à la fin du XIIe ou au début du XIIIe siècle.

Selon les conditions du tragique traité de Brétigny (1360), Bressuire revient aux Anglais avec tout le Poitou. Louis de Beaumont accepte sans difficulté de rendre hommage aux vainqueurs et conserve son château. Du Guesclin vient l'y assiéger en 1371 et obtient sa reddition sans combat. Le Connétable y place aussitôt une garnison.

 

Vers la fin de la Guerre de Cent Ans, Jacques de Beaumont entreprend d'importants travaux de rénovation et fait édifier une somptueuse demeure. Son fils meurt sans postérité à l'orée du XVIe siècle et le château passe alors entre les mains de plusieurs propriétaires qui négligent son entretien. Il est littéralement pillé durant le XVIIIe siècle. Le logis seigneurial et le donjon roman s'effondrent partiellement en 1876.

Propriété de la commune depuis 1975, il est classé Monument Historique par arrêté du 30 avril 1996.




précédente - suivante